Si nous voyons fleurir des magasins qui vendent du CBD dans nos centre-ville, nous avons voulu en savoir plus sur l’utilisation du cannabidiol par les sportifs de haut niveau. Phénomène de mode ou nouvel outil de performance ? La Team Sport & Green nous a tout expliqué.

Nous en avons longuement discuté avec Edouard Rowlandson, ancien sportif de haut niveau et co-fondateur de Sport & Green qui commercialise la première huile de CBD française garantie antidopage. Des produits 100% naturels Made in France qui s’adressent aux athlètes avec un mot d’ordre « La nature est notre pharmacie ».

SPORT & GREEN, BEACH VOLLEY ET CBD, LES CENTS VIES D’EDOUARD ROWLANDSON.

On voit beaucoup et on entend beaucoup de choses autour du CBD. Bières au CBD. Vin rouge au CBD. Les effets pervers de la tendance. Mais si les effets bénéfiques de l’huile de CBD sont connus et approuvés, il reste encore beaucoup de murs à abattre pour que ce produit ne soit plus systématiquement rattachés à la consommation de drogue.

Mais combattre les clichés, il connaît bien ça Edouard Rowlandson. Après avoir convaincu les gens que le beach volley n’était pas qu’un sport de mec en maillot de bain sur la plage, il doit maintenant casser les clichés et les appréhensions sur le CBD. Un nouveau défi pour ce compétiteur dans l’âme. Mais après 1h d’échanges avec lui, on peut vous dire que le bonhomme sait de quoi il parle.

« En tant qu’athlète, j’ai rencontré des problématiques physiques qui étaient toujours traités via des anti-inflammatoires. J’ai voulu apporter une alternative à cette sur-consommation de médicaments. C’est comme ça que j’en suis arrivé à me tourner vers le CBD. » Edouard Rowlandson

Mais Edouard Rowlandson c’est qui ? Si le grand public ne le connaît pas forcément. On parle tout de même d’un vrai champion. Plus de 50 sélections en volley-ball avec l’Equipe de France et surtout une belle carrière en Beach Volley. Il manquera les Jeux Olympiques de Rio pour quelques places. Cet athlète exigeant a adopté le CBD depuis 2 ans alors même que la France ignore totalement l’existence de cette solution.

SPORT ET DOPAGE : QUELLE RÈGLES POUR L’HUILE DE CBD

Si les scandales autour du dopage dans le sport sont moins nombreux que dans les années 2000, ça reste un fléau encore bien présent dans le sport de haut niveau. Très contrôlés, les athlètes sont soucieux d’améliorer leurs performances mais dans un souci de transparence absolu.

Comment valider l’huile de CBD comme produit non-dopant ? En se rapprochant de l’agence anti-dopage française pour chercher à connaître les alternatives. Soucieuse de transmettre les bonnes infos aux sportifs et d’un monde du sport plus propre, elle joue bien son rôle de contrôle.

Mais quelle utilisation pour un athlète ? On compte surtout 3 bénéfices majeurs : une meilleur qualité du sommeil, une bonne gestion du stress et un anti-douleur. Chez Sport & Green, on propose un suivi personnalisé. Sur quel aspect le sportif veut travailler en priorité. Si le produit de base reste le même, Edouard Rowlandson nous affirme que tout se joue sur les dosages et la fréquence de prise.

SPORT & GREEN

CBD, LES QUESTIONS QU’ON SE POSE TOUS !

Quand nous interviewons un sportif, un spécialiste, un professionnel, nous aimons jouer les « idiots » pour tout comprendre avec un regard très innocent sur le sujet. Alors on a posé un paquet de questions (très) basiques à Edouard. Et comme c’est un mec en or, il a pris le temps de nous répondre avec beaucoup de pédagogie.

Si on connaît tous le Cannabis, nous ne savons finalement que peu de choses de l’huile de CBD. Pour éviter l’aspect dopant, on ne peut pas fumer de la fleur de CBD. C’est encore considéré comme un produit dopant si le cannabidiol est fumé. Seule une catégorie d’huile échappe au dopage car on isole à 100% le cannabidiol.

L’huile de CBD peut se partager en 3 parties. On retrouve le full spectrum, brown spectrum et l’isolat. C’est cette dernière qui nous intéresse car c’est une huile qui contient un extrait pur de CBD à hauteur de 99,99% avec des premières réactions qui se font en 30/45 minutes après la prise. Une expérience qui répond parfaitement aux exigences des athlètes.

Toujours aux rayons des clichés, si on pense CBD on peut penser drogue et accoutumance. « Sur ce point l’OMS est claire. Des études ont validé la non-accoutumance des sportifs au cannabidiol. Les études sont nombreuses. Donc on peut quasiment garantir une sécurité totale pour les sportifs qui voudraient en consommer ».

SPORT & GREEN, LA LONGUE ROUTE VERS LA DÉMOCRATISATION

Si beaucoup de sportifs américains utilisent du cannabidiol et communiquent dessus, les sportifs français encore réticents à l’affirmer officiellement. Certains ont encore peur des retombées médiatiques. Ça devrait bientôt bouger mais les mentalités françaises n’évoluent pas très vite sur le sujet.

« Les français sont les derniers de la classe dans ce domaine. Quand les States ont des années d’avance, on découvre à peine le CBD, ses bienfaits et ses contraintes. La route est longue mais j’y crois dur comme fer », Edouard Rowlandson, fondateur de Sport & Green.

Plus qu’un simple phénomène ou effet de mode, nul doute que la consommation de CBD par les sportifs devraient largement se démocratiser dans les mois et années à venir. Ça ne fait que peu de doutes. Quand on demande à Edouard comment il voit le CBD dans 10 ans, il nous affirme que ce sera démocratisé.

sport & green cbd sport athlète huile de CBD