La rencontre du jour est avec un jeune joueur de futsal, ailier au sein de son club et nouvel appelé pour défendre les couleurs de l’équipe nationale, Mamadou Touré mais aussi membre de la street team de street foot RDRSWITCHPetit échange avec un joueur de grandes valeurs, un grand cœur et pour qui le Futsal est un sport de partage et d’équipe.

Grounds : Salut peux-tu te présenter ? Présente-nous ton club de futsal et ton équipe de la Tango League aussi.

Mamadou : Salut les lecteurs de Grounds. Je m’appelle Mamadou Touré, j’ai 23 ans originaire du 19ème(Paris) et je fais du futsal depuis maintenant 3 ans au Paris Acasa. Futsal dans le 19ème arrondissement de Paris (le Paris Acasa Futsal évolue en 1er division).

Je fais également partie d’une équipe de street football qui se nomme la RDRSWITCH composé de jeunes du 19ème et 20ème arrondissement de Paris depuis 3 ans aussi. Le nom provient de la rue des Rigoles dans le 20ème. Le switch s’est rajouté lorsque la team s’est scindée en 2. D’un côté la RDR et de l’autre la RDRSwitch. J’ai commencé le futsal en même temps que les tournois de street football.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mamadou Toure (@teytsuya__27)

G. : Parle-nous de la Tango League française et Européenne ?

Mamadou : En 2018 lors de notre premier tournoi de street foot Nike Phantom nous avions remporté le tournoi. En Avril 2019 a eu lieu la Tango League Adidas à Paris que nous avons également remporté. Ça nous a permis d’être invité pour jouer la Tango League Européenne qui s’est déroulée à Madrid en présence d’équipes de tout le continent européen.

Nous avons eu la chance de visiter le Bernabéu (Stade du Real Madrid) lors de notre arrivée le premier jour et d’y dîner avec la vue sur le stade. Le lendemain nous nous sommes entraînés au camp d’entraînement du mythique club du Real pendant une matinée et c’est cette après-midi qu’a débuté le tournoi. Nous étions logés avec toutes les équipes dans un hôtel au cœur de Madrid.

Nous avons fini par remporter ce tournoi européen et les récompenses pour la victoire finale de ce tournoi n’étaient pas des moindres puisque nous avons pu assister à la Finale de Champions League 2019.

G. : On m’a aussi parlé d’une Guest Invitation au Brésil…

Mamadou : Le top c’était d’être invités à participer à la Tango League Américaine qui s’est déroulée au Brésil à Rio de Janeiro. Malheureusement un tournoi que l’on a pas pu remporter mais ce fut une bonne expérience car nous avons pu nous entraîner au camp d’entraînement du club légendaire du Flamengo suivi d’une visite dans leur Stade.

Quelques jours avant le début du tournoi nous avons fait un mini-tournoi 2 vs 2 sur une rivière. De plus, toutes les équipes de ce tournoi ont pu assister à la finale de la Copa America au stade mythique du Maracana. Une ambiance indescriptible. Faut le vivre pour y croire.

G. : Ce tournoi a-t-il eu des répercussions sur ton parcours de footballeur ?

Mamadou : Oui ces tournois ont eu des répercussions sur mon parcours car sans le football ce sont des expériences que je n’aurais jamais pu vivre !

G. : D’autres tournois prévus avec ton équipe RDRSWITCH ?

Mamadou : Avec l’équipe, nous avons un tournoi en ligne de mire. Le tournoi Neymar Red Bulls Five mais avec le COVID c’est compliqué d’organiser des tournois de street foot donc nous attendons pour le moment.

G. : Parle-nous en détail de ta team et vos projets ?

Mamadou : La RDRSWITCH est une équipe de street foot. Nous sommes 11 joueurs. 2 gardiens et 9 joueurs de champ, tous issus de la région parisienne. Nous sommes 4 joueurs du Paris ACASA Futsal et le reste des joueurs de l’équipe sont des joueurs de foot à 11.

Au départ nous étions 7 joueurs maintenant 11 car on sait que tout le monde n’est pas tout le temps disponible et généralement les tournois se jouent à 5 joueurs + 2 remplaçants. La moyenne d’âge de notre équipe est 22/23 ans. Nous avons tous le même délire. C’est pour cela que tout se passe pour le mieux. On gagne tous ensemble et on perd tous ensemble. C’est surtout ça la RDRSWITCH !

G. : Tu a été appelé pour un stage de présélection en Équipe de France (depuis il a quitté le stage à cause d’une blessure) ça doit être une grande fierté personnelle.

Mamadou : Oui, c’est une fierté ! En plus, je suis appelé avec mes coéquipiers du Futsal et de la RDRSWITCH qui sont Ismaïla Diarra et Soumaïla Soumaré qui m’ont très bien intégré au projet Paris Acasa. Je leur en suis reconnaissant. Cela veut dire que nous avons bien travaillé cette saison en club.

G. : Que peux-tu attendre à l’issue de ce stage ?

Mamadou : Ce que je peux attendre de ce stage c’est d’abord essayer de montrer ce que je vaux au staff de l’équipe national. Mais aussi intégrer la sélection à court, moyen ou long terme tout en continuant à travailler et être performant avec mon club.

LA TANGO LEAGUE C’EST QUOI ?

Depuis 2015, la marque Adidas a lancé un nouveau concept original de tournoi permettant de mettre aux prises les meilleurs joueurs de l’Ile-de-France, comme Mamadou Touré : la Tango League.

L’objectif est clair, dénicher les talents de demain en faisant s’affronter des équipes à 4 contre 4 ou 5 contre 5, sur un terrain city-stade doté de mini-cages. Le tout en encourageant l’esprit créatif. Résultat ? Dribbles, passes, vision de jeu et talent brut sont presque aussi importants que les buts.

La compétition reste un tournoi, dans lequel il faut gagner pour se qualifier pour le tour suivant. Mais chaque joueur doit néanmoins avoir l’ambition de terminer « meilleur joueur » (MVP) du match pour remporter le plus de points possibles. Le MVP de la compétition remporte un contrat de sponsoring de un an avec Adidas ainsi que l’équipe vainqueur.

Captain Tsubasa n’a qu’à bien se tenir.