Connaissez-vous Edson Arantes do Nascimento ? … Ok, on va formuler autrement. Connaissez-vous vraiment le Roi Pelé ? Finalement on doit avouer que non de notre côté. Le documentaire « Pelé » vient de sortir sur Netflix et nous l’avons regardé hier soir. On vous en parle !

A l’image du documentaire de Canal+ sur Maradona, on redécouvre un football qui n’existe plus. Si nous ne sommes pas des fervents défenseurs du « c’était mieux avant », on peut honnêtement dire que ça rend un peu triste. Mon dieu que le football était beau à cette époque… On regarde ce docu comme un vieil album de famille. L’image n’est pas bonne mais on adore ça. On en oublie même les mauvais souvenirs.

Et puis on va pas se mentir, voir des stades pleins, ces ambiances de Coupe du Monde, ce grain dans l’image. Ça donne des frissons. On se reprend à aimer à nouveau ce sport qui semble un peu perdu aujourd’hui. Même si on comprend vite que Pelé est le premier footballeur victime du star system. Il a aimé être une star. Il a détesté être une star aussi.

Le documentaire « Pelé » offre une beau moment d’émotion quand Pelé marque son 1000ème but en carrière. On retrouve un joueur en pleurs et une journaliste qui lui dit ces mots forts « Pelé tu as notre reconnaissance éternelle pour ce que tu as fait pour le Brésil et pour avoir promu ton sport, l’âme de notre peuple. Pelé, prends du repos, tu l’as bien mérité »

50 ans plus tard, on est touché par un Pelé qui est submergé par l’émotion au moment d’évoquer ses souvenirs. Les siens. Mais aussi ceux de tout un pays. C’est beau et touchant.

PELÉ C’EST LE BRÉSIL, LE BRÉSIL C’EST PELÉ

Plus qu’un joueur de football, on découvre un pays qui se met à croire en lui. Et Pelé en est le symbole. Car au Brésil, le football c’est une identité. A travers la carrière de Pelé on s’intéresse aussi à l’histoire du Brésil. Entre embellie, victoires en Coupe du Monde et coup d’état. Et un football qui résiste à tout. Même la dictature !

Face à une terrible dictature, Pelé et le foot deviennent l’opium du peuple. Le gouvernement l’a bien compris. Alors la gloire de Pelé devient aussi son fardeau. On peut lui reprocher de ne pas avoir pris position contre la dictature mais qu’aurions-nous fait ? Facile à dire avec le recul en 2021. Les brésiliens eux ont pardonné.

Autrefois honteux, Pelé a redonné de la fierté à ce peuple. Pour ça, il est une légende pour l’éternité dans ce pays. Mais il y a aussi le revers de la médaille et ces premiers sportifs qui prennent de plein fouet la médiatisation. A l’image d’un Maradona, le brésilien a lui aussi connu des moments particulièrement difficiles.

Le regard un peu las, souvent dans le vague, on a un Pelé diminué sous les yeux. Ça rend un peu triste. Comme quand notre grand-père décline et marche lentement avec une canne. On préfère garder une autre image de lui. Une vision plus flamboyante ! Ce documentaire Netflix lui rend un vibrant hommage et on passe un très bon moment.