Avant le livre « Football et dépression : dossier classé sans suite », il y a un rêve. Comme de nombreux gosses, le jeune Ibra Ndaw n’a qu’un rêve en tête : devenir footballeur professionnel. Si le rêve ne s’est pas réalisé, Ibra a décidé de rester proche du milieu du football. Celui qui lutte contre la délinquance et le décrochage scolaire dans son quotidien a écrit ce livre pour montrer que les footballeurs professionnels ne sont pas exemptés de la dépression. Bien au contraire.

Ibra Ndaw fréquente beaucoup de footballeurs pros. Et au fil de ces discussions, de ses recherches et de son instinct, il a voulu écrire un livre. Ce livre fort et puissant vient comme un avertissement. La dépression n’épargne personne. Le milieu du foot n’y échappe car les embûches sont nombreuses pour un jeune qui réussit. Pression de l’entourage, blessures, mauvaises fréquentations, fin de carrière… La chute peut être fatale.

Le but premier de ce livre ? Faire tomber le tabou de la dépression dans le monde du football. Ibra cherche à prouver que les footballeurs, malgré l’argent et la gloire, ne sont pas immunisés contre celle maladie. Selon lui, il est essentiel d’aborder ce sujet afin de trouver des solutions adéquates et d’éviter certains drames.

FOOT & DÉPRESSION, L’HEURE DE FAIRE TOMBER UN TABOU !

Mais il n’y pas que la dépression qui touche les sportifs de haut niveau. Il ne faut pas oublier ceux qui sont laissés sur le bord de la route alors qu’ils avaient des rêves de gloire pleins la tête. Les dégâts peuvent être monumentaux. Le livre « Football et Dépression : Dossier classé sans suite » est là pour nous le rappeler. Pas question de tomber dans le mélodrame mais juste un constat juste et froid sur le monde professionnel fait par un garçon de 21 ans mais déjà bourré de maturité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ibra NDAW (@ibrandaw_)

Mais si les langues se délient dans le sport de haut niveau, le chemin à parcourir est encore long. Les derniers mois sont encore là pour nous le prouver tristement. Il n’y a qu’à faire un petit tour d’horizon des réseaux sociaux quand Naomi Osaka décide de se retirer d’un tournoi majeur. Les gens ne comprennent pas encore et l’argent biaise tout. Heureusement, certains médias commencent à ouvrir le dialogue. Il était temps…

Un sujet tragique mais passionnant qui mérite beaucoup plus d’attention. Si Ibra Ndaw se permet de le faire à son échelle, nous aussi nous allons mettre l’accent sur cette problématique via notre podcast VICTOIRE!.

Acheter le livre