Le business des cartes de sport de collection ne s’est jamais aussi bien porté alors quand des français se jettent dans le game, on est forcément sur le coup ! Impossible de ne pas vous parler de Slam Deck. Portée par un partenariat inédit avec les Equipes de France de Basket, la jeune entreprise française a un avenir radieux devant elle.

LE BOOM DES CARTES À COLLECTIONNER !

Hobby légèrement désué, la collection de cartes fait un joli retour en force depuis 1 ou 2 ans. Fans de sport, nostalgiques de l’enfance, collectionneurs… On se retrouve tous dans cette passion pour la collection de cartes. Personnellement, nous sommes assez fiers d’avoir dans notre collection des cartes Jordan, Kobe ou encore Bill Russell. Des pépites qui nous rendent particulièrement heureux. Voilà un sentiment que les NFT auront bien du mal à procurer.

Avec le retour en force d’une passion d’enfant, on voit aussi fleurir bon nombre de business autour de la collection de cartes de sport. Si les NFT monopolisent l’attention et les millions, certains cartes NBA rares ou même les Pokemon (même si on y comprend pas grand chose) se monayent pour des petites fortunes. Ça peut paraître surréaliste parfois mais certains signes ne trompent pas…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SlamDeck (@slam_deck)

SLAM DECK, UNE AVENTURE FRANÇAISE PASSIONNANTE

Stéphane Maigrot c’est l’entrepreneur et passionné qui se cache derrière le projet tricolore Slam Deck. Mais pour mieux comprendre la génèse du projet, il faut filer au bord d’un terrain de basket à Nanterre. Plus précisément avec le club de Nanterre 92. Avec son fils, ils se sont amusés à créer des cartes pour leur plaisir. La suite de l’aventure c’est le club de Nanterre qui adhère totalement et après un bel enchaînement.

La Fédération et Ligue de Basket vont vite rentrer dans le game. La Fédé a joué le jeu avec enthousiasme. Accessibles et professionnels, les membres de la fédération vont beaucoup aider pour que le projet prenne de l’ampleur. Ça donne des cartes de collection uniques à la gloire des joueurs de l’équipe de france de basketball. Pour la LNB, les règles sont légèrement différentes. Mais allez dire ça à Stéphane Maigrot et sa détermination !

Il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son prochain objectif ? Aller convaincre les clubs pros uns par uns. Mais avec le risque existe que les clubs disent non. Depuis le temps, Stéphane a appris à surmonter les obstacles. Il en fait des défis en fait. Finalement, le plus compliqué reste de convaincre des joueurs qui ne voudraient absolument pas donner accès à leur image. Ça peut se comprendre. Mais on peut d’ores et déjà dire que l’on veut tous notre carte Victor Wenbanyama sous les couleurs de l’ASVEL.

À la créa et au design, on retrouve un nom que nous connaissons bien. Stellios aka Dunkakis a imaginé le design des cartes Slam Deck. Ni trop épuré, ni trop chargé, le design des cartes est un sans faute pour le talentueux graphiste qui est notamment derrière le projet The Playground.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SlamDeck (@slam_deck)

DES CARTES DE COLLECTION QUI SE TRANSFORMENT EN CARTE À JOUER !

Pour jouer, ça se passe sur l’application mobile Slam Deck, avec 3 sujets principaux qui sont : un index, les règles du jeu avec la partie gaming et surtout une super fonction réalité augmentée. C’est top, c’est intuitif et ça plaît aux gamins comme aux grands nostalgiques que nous sommes. C’est un carton plein pour Slam Deck en attendant une grosse perf de la Team France Basket.

Le premier supporter de l’équipe de france de basketball se sera lui sans l’ombre d’un doute. Premièrement parce qu’il est totalement fan de panier-ballon mais aussi car un beau parcours aux Jeux Olympiques pourrait grandement attirer l’attention sur la marque Slam Deck.

Quand on lui demande son objectif ultime, la réponse ne fait pas l’ombre d’un doute. « Faire du jeu et des cartes autour des JO 2024 avec pourquoi pas une grosse tête d’affiche comme Tony Parker. ». Un joli rêve pour ce qui s’annonce pour la grande fête du sport en France. Mais aussi un autre rêve qui porte sur l’éducation avec des animations autour des cartes et du jeu.