Environ 55 matches par équipe ont été joués en NBA depuis le début de cette saison 2020-2021 un peu particulière puisqu’elle ne comptera que 72 matches. Elle n’en reste pas moins intéressante et importante pour nos Français en NBA. Pour certains, nous avions de grosses attentes en début de saison, pour d’autres, ce sont de belles surprises. Alors il est temps, aux trois quarts de la saison, de faire un point sur ceux qui performent dans leurs franchises respectives.

via GIPHY

3/ NICOLAS BATUM (LOS ANGELES CLIPPERS)

Commençons par une renaissance ! L’ailier, drafté en 25ème position par les Houston Rockets et immédiatement transféré aux Portland Trail Blazers, connaissait une deuxième moitié de carrière plus que compliquée aux Hornets de Charlotte, si bien que beaucoup l’avaient enterré. Après avoir été coupé par la franchise de Caroline du Nord, Batman avait le choix de signer où il voulait et ce n’est pas à Phoenix mais bien à Los Angeles qu’il a pu renaître de ses cendres.

Dans un collectif compétitif à côté de deux superstars, le Français apparaît comme un facilitateur de jeu performant et un finisseur fiable derrière la ligne (sans compter une défense appliquée qui lui a même permis de taper un career high au contre avec 5 unités contre les Pacers). 8,6 points, 4,9 rebonds et 1,1 passes à 46% au tir et 42% à 3 points (60% au tir réel). On attend avec impatience les playoffs pour voir comment Batum se débrouille dans une équipe qui ne cache pas son envie d’obtenir le trophée Larry O’Brien. Une occasion en or pour un français en NBA !

via GIPHY

 2/ EVAN FOURNIER (ORLANDO MAGIC PUIS BOSTON CELTICS)

Saison spéciale pour Evan Fournier (drafté en 20ème position par les Nuggets de Denver) qui a joué jusqu’à la Trade Deadline pour le Magic d’Orlando. 26 matches avec la franchise floridienne puis un transfert : direction les Celtics de Boston en échange de deux 2nd tours de draft. Si la contrepartie est très faible, le challenge n’en est pas moins excitant ! Pour la première fois de sa carrière, nous allons avoir la chance de voir évoluer notre Vavan national dans une équipe qui a de l’ambition.

Il tournait à 19,7 points (career high), 2,9 rebonds et 3,7 passes à 46% au tir et 39% à 3 points (56% au tir réel) du côté de Disney. Depuis son arrivée chez les verts, en 4 matches, il a produit 11,5 points, 1,8 rebonds et 1,8 passes à 42% au tir et 48% à 3 points (57% au tir réel) en sortie de banc. La production d’Evan, on la connaît. Il va pouvoir montrer qu’il peut s’intégrer à une équipe qui veut aller le plus loin possible en playoffs. A n’en pas douter, il va faire un bien fou à Boston, qui peine à assumer sa place de contender à l’Est depuis le début de la saison.

via GIPHY

1/ RUDY GOBERT (UTAH JAZZ)

Drafté en 27ème position, lui aussi par les Nuggets de Denver, mais envoyé directement dans l’Utah, Gobzilla continue d’annihiler les attaques adverses pour sa huitième saison en NBA. L’un des deux meilleurs joueurs de la meilleure équipe de la NBA,

Socle défensif de la quatrième meilleure défense de la ligue aux ratings, on ne présente plus l’importance de la Stifle Tower, qui est allée jusqu’à porter les couleurs de la France au All-Star Game pour la deuxième saison consécutive. Le double-défenseur de l’année réalise une fantastique saison à 14,4 points, 13,4 rebonds, 1,3 passes et 2,8 contres (career high) à 67% au tir (67% au tir réel). S’il a du mal à faire accepter son caractère et son style de jeu outre-Atlantique, il n’en est pas moins le pilier d’un collectif huilé, drivé par Quin Snyder. Le Jazz a donc déjà prouvé pendant la régulière qu’il pouvait être injouable, mais nous attendons tous les playoffs pour sceller notre avis sur ce groupe. Attention à ne pas vivre une nouvelle désillusion.

FRANÇAIS EN NBA : LES MENTIONS HONORABLES

Plusieurs mentions honorables sont à signaler comme Timothé Luwawu-Cabarrot qui s’impose comme un role player important du côté de l’armada de stars des Nets, ou encore Théo Maledon qui réalise un incroyable début de carrière au Thunder. Ce dernier pourrait cependant avoir sa place dans un autre top des français en NBA qui sortira prochainement… affaire à suivre !