Une bande de passionnés est en train de réussir son pari. Intégrer un webzine dans le paysage basketball français. « The Playground » revient avec son troisième numéro. Un spécial Europe dans lequel il sera question du Greek Freak, du Mozart croate et d’URSS … Quel beau programme. Si vous n’êtes pas encore monté dans le wagon « The Playground », faites vite !

THE PLAYGROUND 3 « SPÉCIAL EUROPE » EST UN PETIT BIJOU POUR PASSIONNÉS DE BASKETBALL

Si vous suivez le blog depuis un moment, notre passion pour la balle orange n’est plus un secret pour vous. Mais, une chose est certaine, nous ne sommes pas les seuls ! Une bande de fanatiques absolus guidés par Stellios Theodoris (Aka Dunkakis) s’est lancé en 2018 dans une aventure un peu folle. Celle de réunir des auteurs, des artistes, des créatifs autour d’une même passion dans le but de créer un contenu original, régulier et varié.

Le résultat s’appelle « The Playground ». Un webzine qui parle de basketball, de NBA avec ferveur. Un vent de fraîcheur souffle sur la communauté basket française et la bande de « The Playground » n’y est pas totalement innocente ! Chez Grounds, on a décidé de suivre de très près cette aventure car tous les ingrédients étaient réunis pour nous séduire : passion, créativité et surtout … basketball !

Un crossover dont nous sommes particulièrement fans. Numéro après numéro, ils continuent de nous bluffer. La recette du succès se trouve certainement dans la passion que Stellios et Amandine mettent dans ce beau projet. Le mot d’ordre pour réunir : le plaisir. Le plaisir d’écrire, de raconter une histoire mais aussi d’illustrer un texte. Chacun apporte au gré de ses envies avec un max de liberté. Ça donne un numéro qui pue la passion et le talent.

THE PLAYGROUND 3 : L’EUROPE À L’HONNEUR DANS UN WEBZINE PROMETTEUR !

Ce mardi, la bande de Dunkakis est en émoi. Hier soir à 18h, le numéro 3 de « The Playground » est sorti. Rappelons le c’est tout à fait gratuit. Pas d’excuses d’argent de poche les mecs ! Et c’est peu dire que ce numéro est riche en contenu. Peu habitué d’une ligne édito stricte, « The Playground » a revu ses critères devant l’importance que prend l’Europe dans le basket mondial.

Un grec MVP, Un français double défenseur de l’année, un ROY slovène et des joueurs européens qui s’éclatent aux 4 coins des States. Adam Silver va devoir compter avec l’Europe dans les années qui viennent et il l’a bien compris. Alors un numéro Spécial Europe s’est presque imposé de lui-même.

Un numéro 3 un peu différent qui fait la part belle aux européens qui brillent en NBA. On a notamment un article très intéressant sur l’intégration des rookies qui traversent l’Atlantique. Mais aussi le basket européen avec la Grèce à l’honneur. Une terre de basket que connaît bien un certain Angelo Tsagarakis. L’invité d’honneur de ce numéro 3.

the playground 3 spécial europe programme et menu webzine basketball

THE PLAYGROUND 3 : DES ARTICLES « PÉPITES » À DÉCOUVRIR TRÈS RAPIDEMENT

Même s’il est difficile de mettre en lumière un article plus qu’un autre. Il y a unanimité pour affirmer que l’article sur la tournée soviétique des Hawks d’Atlanta en 1988 est un immanquable de ce numéro 3.

Joris, qui gère le compte twitter Hawks FR, c’est intéressé à ce match historique. Des américains en Russie avant la chute du Mur de Berlin. Une folie. Joris a contacté le photographe américain qui suivait les Hawks lors de ce voyage. Un interview plus tard, Joris repart avec des anecdotes croustillantes sur ce voyage irréel et surtout quelques photos exclusives jamais parues. Un trésor pour ce passionné d’Atlanta … et pour nous !

the playground numéro 3 spécial Europe Atlanta Hawks urls 1988

On se régale aussi de l’interview de Migna Touré, réalisé par Amandine. Elle se livre sur sa passion, sa saison formidable avec l’Equipe de France. La nouvelle figure du basketball 3×3 sort d’un titre de Championne d’Europe et cerise sur le gâteau : elle vient d’être élue Meilleure Joueuse du Monde pour l’année 2019.

Si vous ne l’avez pas encore fait, il est encore temps de monter dans le bon wagon … Après, il sera trop tard ! (C’est faux mais c’est la formule qui veut ça). Plus sérieusement, on est toujours agréablement surpris par la richesse du contenu. C’est pointu mais tout à fait accessible pour les novices. Tout le monde y trouve son compte pour un peu qu’on partage la passion pour le basketball.

Et sans vous spoiler, les idées commencent déjà à fuser pour le numéro 4 …