ChanteCigale, c’est un playground connu par tous les basketteurs du Bassin d’Arcachon. Mais pour Romain Pedeboscq, le fondateur, c’est bien plus qu’un terrain de basket. Depuis qu’il a 5 ans, il joue sur ces terrains avec son frère. Une affaire de famille et de balle orange. Voici le point de départ d’une belle histoire. Un storytelling comme on les aime pour une jeune marque de sappe qui veut honorer la culture basket. Le gymnase est ouvert !

Enthousiaste et heureux de parler de son projet, Romain a pris le temps de discuter mode, basket et mode responsable avec nous. Passionné de basket, ce designer graphique bien installé, a créé une marque à son image avec une vraie direction artistique. ChanteCigale c’est un vestiaire mixte avec un hoodie en 3 coloris. C’est archi validé à la rédac’.

Quand on le questionne sur ses inspirations, ne met pas longtemps à dégainner de très jolis noms de la mode. Aimé Leon Dore et Benklark sont des sources d’inspirations aussi bien stylistiques qu’en terme de réussite. 2 marques qui véhiculent des valeurs streetwear chic et qualitative. ChanteCigale c’est un projet lifestyle jeune et ambitieux.

Mais pourquoi commencer par un hoodie ? « C’est un produit qui me parle plus qu’un teeshirt pour commencer. Le rapport est plus classe dans sa façon d’être porté et utilisé ». Si un teeshirt devrait très vite arriver, Romain n’a pas hésité longtemps quand il a fallu choisir la première pièce de son vestiaire. Ce sera un sweat à capuche. Une sappe qui a le vent dans le dos et un must have dans le vestiaire masculin moderne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ChanteCigale (@chantecigale.co)

On croit très fort en cette marque. Le potentiel est là en tout cas. Comme le dit Romain, « La force de ChanteCigale, c’est de ne pas s’adresser qu’aux basketteurs. On s’adresse aussi aux footballeurs, aux rugbymens mais aussi aux athlètes en tout genre ». Cette plaine des sports de Chante Cigale, c’est un repère pour tous les sportifs du coin. Un lieu de retrouvailles, d’affrontements, de compétitions avec un seul guide : l’amour du sport.

« Je cherche à véhiculer une certaine nostalgie dans mes créations en travaillant sur l’image et l’aspect rétro ». Une volonté affirmée qui se ressent jusque dans le grain donné aux images et à la vidéo de lancement. Plus qu’une marque de sappes, ChanteCigale vend un univers. Une vision lifestyle loin des modèles de la fast fashion. Ce n’est surtout pas qu’un hoodie de plus !

Précommande !

Revenons sur le storytelling. Autrefois pour trouver les grands spécialistes, il fallait à tout prix traverser l’Atlantique direction les States. Mais aujourd’hui, les jeunes marques françaises ont bien compris qu’on ne pouvait pas vendre des teeshirts, des hoodies ou encore des casquettes sans raconter une histoire derrière. Laissons ces vêtements vides de sens au géant du textile. Pour exister en 2021, il faut une belle histoire à raconter. C’est essentiel et chez ChanteCigale on a tout compris !

Et les produits dans tout ça ? Objectif Made in France (et le LAB/EL Grounds ?) à court terme avec un produit encore « plus responsable et organique » selon les mots de Romain. Et toujours un système de précommandes qui fait ses preuves. Step by step. On ne compte pas griller les étapes chez ChanteCigale.

BASKETBALL & SIMPLICITÉ, LA RECETTE GAGNANTE DE CHANTECIGALE

Avec humilité, il nous concède qu’il a encore beaucoup à apprendre. « Je veux progresser sur le produit et la connaissance du textile. » On a reçu notre hoodie la semaine dernière et depuis on le quitte plus. C’est doux, c’est beau et le grammage est vraiment quali et tout ça pour 55€. On voudrait porter que ça tous les jours !

Si le hoodie est top mais classique, un petit détail nous a totalement rendu amoureux. Il s’agit d’une petite broderie représentant un playground situé sur la manche gauche. C’est discret et pourtant ça apporter un plus indéniable. Le genre de détail qui permet d’identifier une marque en un coup d’oeil. Ce n’est pas sans rappeler la combinaison de 4 pictos de la marque Hors-d’Oeuvre.

On a déjà hâte de voir la suite. Car nous on a eu quelques infos sur ce à quoi pourrait ressembler les prochains drops. Mais pour l’instant c’est encore top secret ! Si les précommandes s’enchaînent et que les voyants sont au vert alors ils lanceront le deuxième étage de la fusée CC. On devrait en savoir plus en d’ici quelques semaines…