Le discours commence à devenir une douce rengaine. Enfin pas si douce que ça. On verrait bien Brunel nous dire « L’important c’est les 3 points » après ce France / Tonga. Car oui, la France gagne … mais que c’est poussif et compliqué. Ce matin, après une belle entame, les Bleus se sont encore fait peur contre les Tonga. Résultat : Une troisième victoire dans cette Coupe du Monde de Rugby mais encore tellement de doutes ! Le coup d’oeil de Christophe Hamacek.

FRANCE / TONGA : « ON NE FAIT PAS MAL ! »

À mes yeux, on a fait l’erreur de vouloir jouer au près. Contre ce type de joueurs c’est très compliqué. On a voulu établir un jeu de pénétration, proche des zones de rucks mais on manque de densité physique face à un tel adversaire. On ne fait pas mal ! Mais on a peu avancé. Ça se termine donc en maul non productif et on rend le ballon. Ce choix stratégique me laisse perplexe quand tu affrontes un mur. ça rend le match un peu tristounet !

Tonga c’est très solide. Ce sont des joueurs connus pour être costauds voir même violents. Ils sont souvent à la limite de ce que les nouvelles règles autorisent. En tant qu’adeptes de la « corde à linge », ça leur fait du tort d’ailleurs. Ce sont des guerriers qui aiment l’affrontement frontale. En rentrant dans leur jeu, on perd forcément. C’était affligeant par moment.

Il me manque un Serge Betsen en Equipe de France aujourd’hui. Les mecs plaquent bien mais un vrai spécialiste … là ça manque ! Il faut un vrai découpeur et ça c’est un point qui peut être inquiétant. Ce joueur met l’adversaire sur le reculoir et te permet d’avancer. Ça crée du doute et comme face à l’Argentine, les USA, les Tonga … dès que le doute s’empare de l’équipe tout s’effondre. On ose plus faire de passes, on a peur et on déjoue.

On a assisté, par chance, à quelques fulgurances des trois quarts. Notamment cet essai refusé après une superbe combinaison. Mais derrière c’est très faible. L’important reste la victoire. Je ne peux pas m’empêcher de faire le parallèle avec l’Equipe de France championne du Monde en 98. Un niveau de jeu faible mais une équipe qui passe des tours et qui va au bout. Il faut savoir savourer les victoires.

france-tonga-coupe-du-monde-rugby-2019-christophe-hamacek-raka-essai
France / Tonga : le réveil de Raka !

QUE DOIT-ON ATTENDRE DU MATCH CONTRE LES ANGLAIS … ET DE LA SUITE ?

Contre les anglais, on peut sortir un match d’hommes. J’espère un gros match des Bleus libérés de la peur de perdre. Nous n’avons plus le couperet de la qualification en quart de finale. Le seul enjeu étant la 1ère place. Mais la qualification en quart est acquise. Il n’ y a que du positif à aller chercher selon moi. Sans enjeu mais attention ! Si les anglais peuvent nous enfoncés encore plus, ils ne se priveront pas de le faire !

Le jeu anglais est léché, bien huilé. Il faut mettre un grain de sable dans cette belle mécanique. Ils ont beaucoup de certitudes sur leur niveau et leur collectif. Ils sont très sûrs de leurs forces. Sur le papier l’équipe anglaise est meilleure. Ça ne fait aucun doute. J’attends des français, qu’ils jouent sans peur et libérés en alignant une équipe quasi-type. Il n’y a rien à perdre sur ce match ! J’ai cet espoir pour le prochain match et la suite de la compétition. Il faudra les agresser en défense, monter très haut et très vite. La clé contre les grosses équipes, ce sera la défense. 

Comment contrer des adversaires bien meilleurs sans cette densité physique ? à moins d’avoir tous les ballons et tous les lancements de jeu en notre faveur, ce n’est pas rassurant ! Le constat est comme il est. Notre ADN … c’est l’exploit et rien d’autres. Il ne faut plus attendre que l’équipe de France change de jeu. C’est encore plus vrai avec un XV de France qui n’est pas dominant sur le terrain.

Points positifs :

  • Camille Chat

  • De belles combinaisons (on pense forcément à l’essai refusé)

  • L’espoir fait vivre … Impossible n’est pas français !

Points négatifs :

  • Le doute, le doute et encore le doute

  • Le jeu au près contre un mur… Drôle de choix stratégique !

  • Raka fait son boulot mais peu encore mieux faire.
  • Equipe de France cherche plaqueur pour Coupe du Monde de Rugby.

Retrouvez les analyses de Coach Hamacek qui suit pour nous la Coupe du Monde de Rugby du XV de France : France / Argentine et France / USA.