C’est à quelques kilomètres de Toronto dans l’Ontario que Valentin Gnahoua a posé ses valises pour vivre son rêve de sportif de haut niveau, à Hamilton précisément. Pour nous, il revient sur sa première saison de Football Américain au Canada, ses déceptions et surtout ses ambitions pour l’avenir. En bonus, il nous livre même son bracket pour les playoffs NFL !

LA CANADIAN FOOTBALL LEAGUE, LE RÊVE ÉVEILLÉ DU FRANÇAIS VALENTIN GNAHOUA

En 2011, Valentin tombe sur un match de NFL et c’est le coup de foudre. À 16 ans, il commence au Mans mais c’est chez les Blue Stars de Marseille puis les Berlin Rebels en Allemagne que Valentin change de dimension. Il s’ouvre les portes de l’Equipe de France. Sous le maillot tricolore, il se paie même le luxe de remplir l’armoire à trophée en remportant le Championnat d’Europe 2018 et les World Games 2017.

Grâce au partenariat entre la Canadian Football League et la Fédération Française de Football Américain, et son travail, le français a réalisé des combines et a ensuite été drafté par les Tiger Cats d’Hamilton. Le rêve canadien peut commencer. C’est tout proche de Toronto que Valentin Gnahoua va découvrir un autre monde.

C’est un parcours long et sinueux qui a guidé Valentin jusqu’au Canada. Mais aujourd’hui ça semble une évidence de le voir jouer à un tel niveau. La saison du Defensive End aurait même pu tourné au rêve si les Blue Bombers de Winnipeg n’avait pas battu les Tiger Cats lors de la 107ème Grey Cup (l’équivalent du Super Bowl au Canada). Mais le français ne baisse jamais les bras et il se projette déjà sur la prochaine saison. On en a parlé avec lui.

Valentin-gnahoua-football-américain-combine-europe-cfl-canada
Valentin Gnahoua, lors du Combine pour les joueurs européens souhaitant évoluer en CFL.

QUELQUES QUESTIONS POUR VALENTIN GNAHOUA, DEFENSIVE END DES TIGER CATS D’HAMILTON

Le Defensive End de formation, a pris un peu de temps au moment des Fêtes pour répondre à nos questions. Le plus dur pour nous ? Ne pas lui poser 3000 questions !

Grounds : Peux-tu faire pour nous un bilan de ta première saison en CFL ?

Valentin : Je suis à la fois content et déçu de ma saison car j’ai n’est pas atteint tous mes objectifs personnels. Je me suis blessé dès le training camp donc j’ai du louper 7 matchs de saison régulière. C’est pour cela que je n’ai pas pu faire ma place dans les titulaires à ma position Defensive End

Mais grâce à ma persévérance, j’ai pu être titulaire en tant que joueur de spécial team et le plus important pour ma première année, j’ai disputé une Grey Cup. C’est le rêve de beaucoup de joueurs !

G. : En jouant pour les Tiger Cats d’Hamilton, tu t’attendais à faire une saison aussi réussie ?

Valentin : Pour ma première saison je ne m’attendais pas du tout à battre des records avec la team et surtout aller en finale. C’est l’objectif de chaque team mais j’ai été agréablement surpris.

Valentin-gnahoua-football-américain-hamilton-canada
Belle ambiance dans le stade qui accueille les matchs des Tiger Cats d’Hamilton.

G. : Qu’est-ce qui t’a le plus impressionné en CFL ? Les installations ? L’ambiance dans les stades ? Le niveau ?

Valentin : Je te dirais TOUT ! Pour moi, c’était une première en tant que vrai sportif de haut niveau, les infrastructures sont adaptées pour te faire performer. L’ambiance c’est la folie surtout dans ma ville à Hamilton car il y a que nous là-bas donc le stade est rempli à chaque match ils nous supportent a 200% c’est dingue.

Et par rapport au niveau ce n’est pas le physique ni la vitesse qui m’ont le plus impressionné. C’est surtout leur technique et les détails dans chacun de leur geste, chacun de leurs mouvements. C’est là que tu vois que tu est dans la cours des grands et que maintenant tu en fais partie.

G. : Les règles en CFL sont légèrement différentes. Comment fait-on pour s’adapter rapidement ?

Valentin : Oui les règles sont un peu différentes comparé au football américain mais j’ai joué pour une Université canadienne (McGill) donc pour moi, il n’y avait pas vraiment d’adaptation à effectuer. C’est revenu assez vite.

G. : L’année prochaine tu continues à Hamilton ? Quels sont tes objectifs personnels ?

Valentin : Oui, j’ai resigné avec les Tiger Cats pour 2020. Mon objectif personnel et bien prendre des reps en tant que Defensive End et être un élément majeur et très important sur les special teams. La CFL devait mettre en place des awards pour les meilleurs joueurs global (joueurs non américains) de l’année donc éventuellement le gagner serait parfait.

LE BRACKET DE VALENTIN GNAHOUA POUR LES PLAYOFFS NFL !

On a profité d’avoir un expert sous la main pour lui demander ses pronostics pour les playoffs NFL. Une saison déjà historique, puisque c’est la 100ème, qui se terminera en apothéose lors du Super Bowl à Miami le 2 Février 2020. Qui succèdera aux New England Patriots ? Notre frenchie voit les Ravens de Baltimore soulever le trophée. Ce serait leur troisième victoire, de leur courte histoire, dans un Super Bowl !

Valentin-gnahoua-football-américain-france-canada-bracket-nfl-2020
Le bracket de Valentin Gnahoua.