L’expansion du Football Américain en France n’est plus une découverte pour ceux qui suivent ce sport depuis longtemps. Mais en France, c’est encore un sport considéré comme mineur. Alors la Fédération veut bousculer tout ça pour se faire une place parmi les grands. Et comme souvent, la Fédération Française se tourne vers les jeunes pour faire passer son message citoyen et sportif. La Mini French Ligue, est un projet né dans le cadre du projet fédéral de développement de la pratique des disciplines liées au football américain pour les plus jeunes. L’objectif principal de la Fédération est de pouvoir proposer un dispositif original et innovant pour favoriser l’adhésion des jeunes sportifs au Football Américain. Voici comment la MFL est née.

LA MINI FRENCH LIGUE, UN PROJET CITOYEN POUR LES PLUS JEUNES

Un projet qui s’appuie sur l’identité même du Football Américain pour travailler sur des sujets de citoyenneté. Nous sommes sur les très petits, entre 6 et 13 ans, avec la création de la Mini French Ligue. C’est comme la pratique du flag mais les jeunes sont costumés avec des équipements qui sont semblables à ceux de NFL en reprenant les codes couleurs et des noms d’équipes connus. Chaque équipe porte une valeur forte. Nous avons les Aigles qui évoquent le respect de l’environnement, l’écologie et le tri sélectif. Les Indiens, avec la notion d’intégration des communautés. Les Patriotes qui portent le message de la défense de valeurs communes. Et enfin, les Pionniers qui rappellent des notions d’Histoire et d’identité commune.

La MFL permet de développer l’aspect citoyen décliné sur des thématiques d’actualité et ainsi permettre aux éducateurs des structures partenaires de mettre en place des travaux pédagogiques sur ces thèmes. La MFL est proposée dans des écoles au cours d’activités qui donnent ensuite lieu à un tournoi. Mais le sport est presque secondaire. Avec un projet ludique et porteur chez les jeunes, la Fédération veut permettre le développement d’un projet pédagogique fort. En finalité, les enfants doivent proposer une création que ce soit un poster, un slam ou une vidéo.

La MFL ne s’adresse pas uniquement au cadre scolaire. La Fédération propose aux clubs un kit d’animation « Foot US » afin qu’ils puissent mettre en place une pratique adaptée et encadrée pour attirer les plus jeunes sur la pratique du Football Américain. Le tout organisé pour une sécurité maximale. Un élément que la Fédération prend très au sérieux afin de rassurer les parents. 

Le visuel officiel de la MFL et les 4 équipes.

LA MFL, UN PROJET INNOVANT ET AMBITIEUX AU SERVICE DU FOOTBALL AMÉRICAIN

Nous avons eu la chance d’échanger avec Olivier Moret avant le lancement officiel de la MFL. Le DTN (Directeur Technique National) nous a affirmé que c’est un projet mis en couveuse depuis quelques temps par la FFFA. Pas question de lancer la Mini French Ligue sans avoir peaufiné la démarche. Sous couvert d’une pratique type Flag, les jeunes enfilent un costume et tout de suite ils adhèrent au projet. Quand l’utilisation d’une simple ceinture peut parfois créer de la frustration. Ici, les enfants peuvent rapidement s’identifier à leurs idoles

Avec la Mini French Ligue, la Fédération, avec l’appui financier (un peu timide) du ministère, a dû penser et concevoir tous les équipements afin de créer un vrai univers. Des casques, des épaulières en mousse qui n’existaient pas mais aussi des maillots aux couleurs des différentes équipes. Un projet titanesque qui voit officiellement le jour au 1er Janvier 2018. Comme nous vous l’avons dit, un projet mûrement réfléchi par la FFFA et des tests sur le terrain très concluants.

UNE FÉDÉRATION FRANÇAISE CONFIANTE POUR L’AVENIR

Olivier Moret est un DTN ambitieux et il ne s’en cache pas. En pleine expansion, le Football Américain vise les 40 000 / 50 000 licenciés d’ici 5/10 ans. Une barre symbolique pour les sports en France. Un pari qui est centré sur les jeunes sportifs. La MFL s’inscrit directement dans cette dynamique.

Le football américain a une véritable fonction sociale en France. La mixité est revendiquée par la Fédération qui se tourne vers les banlieues pour y trouver les champions de demain. Une volonté de s’intégrer à un projet de société qui prend tout son sens avec la MFL. Un projet citoyen pour mieux vivre ensemble et faire découvrir un sport en plein essor dans l’hexagone. La Fédération est dynamique et ambitieuse, sous l’impulsion de personne comme Olivier Moret le DTN. Chez Grounds, c’est validé !