Les amoureux de basketball et de NBA sont en ébulittion. REVERSE, magazine bien connu des amateurs de balle orange, fait sa révolution en prenant un virage à 360 degrés. Pour aller plus loin, le magazine change de format et devient un Mook. Mais Jamy c’est quoi un Mook ? Très simple ! C’est le mix d’un mag et d’un book. Un petit bijou de 220 pages aussi beau que bien avec des sujets traités en profondeur. Et une nouvelle forme de distribution. Reverse sort des kiosques et sera uniquement disponible sur abonnement.

La campagne de financement participatif KissKissBankBank est un franc succès jusque là avec plus de 800 contributeurs. Mais il est encore temps de faire partie de l’aventure Reverse si vous le souhaitez et de voir votre nom apparaître dans le premier numéro. Quelque chose nous dit que Grounds devrait pointer le bout de son nez !

POURQUOI REVERSE CHANGE TOUT ?

Créé en 2005, Reverse reçoit un bel accueil des fans de basket. 13 années de persévérance malgré un contexte difficile pour la presse papier. Mais le temps et la crise de la presse a eu raison de Reverse. Ce magazine qui s’adresse aux fans hardcore de balle orange doit changer. C’est une évidence. Une obligation aussi. L’obligation de prendre du recul pour faire autre chose que des highlights et des clashs entre joueurs sur Twitter.

Toujours « hors système », les équipes de Reverse cherche à aller plus loin, plus haut. Aller plus loin que les réseaux sociaux et leur aspect instantané. Mais le système est à l’agonie. Pour être plus proche de nous et proposer le meilleur magazine possible, Reverse fait sa révolution et change de format, d’identité, de distribution. On valide tellement et Grounds (à son petit niveau) au lancement de la deuxième vie de Reverse.

Lancement du Mook REVERSE from French Insider on Vimeo.

LE MOOK REVERSE : DEUXIÈME VIE MAIS PASSION INTACTE !

220 pages c’est long ! Alors les équipes de Reverse vont mettre le paquet pour remplir ce Mook comme il se doit. On commence avec un sommaire XXL. En se rapprochant du format du livre, Reverse a plus de liberté. Approfondir encore plus loin chaque sujet comme la possibilité d’explorer Los Angeles dans le numéro 1.

De Venice Beach à Magic, Reverse est allé rencontrer ceux qui ont façonné la culture basket de L.A. Mais grâce au format Mook, il y aura de la place pour d’autres sujets. Le numéro 1 du nouveau Reverse évoquera la nouvelle pépite française Tom Digbeu en passant par l’immense Manu Ginobili.

EVAN FOURNIER, RÉDACTEUR EN CHEF DU PREMIER MOOK REVERSE

La force de Reverse c’est de fédérer autour d’eux. Les années d’expertise et de rencontres avec le site BasketSession et le mag Reverse les ont rendu plus que crédible aux yeux des passionnés. Ils sont devenus des références. Alors pour ce premier numéro d’exception, ils se sont entourés d’un guest de choix en la personne d’Evan Fournier. Très actif sur les réseaux sociaux, le joueur du Magic d’Orlando, s’est imposé comme une valeur sûre en NBA.

Au final, le format Mook va permettre aux rédacteurs d’aller encore plus loin dans l’esthétisme, l’analyse, la culture basket et l’humour. Tout ce qui constitue l’ADN de cette aventure. Donc toujours plus de qualité, sur le fond comme sur la forme pour nous donner l’occasion d’étancher pleinement notre soif de culture basket. Mais si vous voulez être de l’aventure, il faudra être aussi rapide que que le King quand il attaque les paniers de NBA ! La campagne de financement participatif se termine dans 9 jours. On se bouge les mecs !

Aidez-les !

Mook-Reverse-Basktball-4
La formule magique du succès du Mook Reverse.