Les Hawks d’Atlanta ne font pas partie du gratin de la NBA. Une belle équipe mais peu de stars et des saisons qui s’arrêtent souvent aux portes des play-offs. Résultat, une ambiance qui fait de la peine à la Philips Arena, et une perte d’affluence.

Mais le board a décidé de réagir. Première étape une salle qui subit une lifting digne de celui de Madonna. Une rénovation qui coûte 192 millions de Dollars (on parle de la salle pas de Madonna) pour le deuxième plus gros budget rénovation de la NBA. La plus grosse rénovation ? Le Madison Square Garden de New York bien entendu.

Entamée le 20 juin, les travaux devrait se terminer au cours de la saison 2018-2019. Mais les Hawks ont déjà dévoilé quelques axes. Et le résultat est assez hallucinant. Atlanta sera la première franchise à disposer d’un bar au bord du terrain juste derrière l’un des paniers. L’innovation est déjà assez dingue. Mais on ne s’arrête pas là. Deux simulateurs de golf seront accessibles pour les fans et encore plus fou, un barbier avec vue sur le parquet.

Un complexe qui accueillera plus de 170 évènements dans l’année avec comme objectif les 2 millions de visiteurs annuels. Des chiffres qui font tourner la tête. Mais, il ne faut pas se tromper les fans de la franchise attendront surtout des résultats et rapidement. En attendant, ils pourront se faire raser en regardant Dennis Schröder dribbler et boire pour oublier les défaites. C’est déjà pas mal.

Bien entendu, la NBA est une machine à cash et les fans en sont conscients. Mais chaque personne qui a eu la chance d’aller au Madison Square Garden, une fois dans sa vie, pourra vous le dire. Il est totalement impossible, même avec la plus grande des volontés, de repartir d’un match NBA sans un tee-shirt, un maillot, une casquette ou même un doigt géant en mousse. Tout nous pousse à consommer et on le fait avec un plaisir immense. On peut y voir un aspect néfaste et mercantile. Chez Grounds, nous y voyons un marketing bien huilé qui convient à tout le monde. Franchise et fans, mais surtout à la NBA.