Pour Patrick Malandain, coureur longue distance qui compte déjà plusieurs records mondiaux à son actif, le départ pour son projet le plus fou dans sa longue carrière de coureur se rapproche. Dans moins d’un mois, ce coureur fou s’élancera de New York pour sa double traversée de l’Amérique du Nord. Une folie que nous suivrons de près. U.S WE CAN !

ÊTRE LE PREMIER COUREUR À RÉALISER LA DOUBLE TRAVERSÉE DES USA : UN DÉFI DE TAILLE POUR PATRICK MALANDAIN

Le 18 mai 2019, Patrick Malandain s’élancera de New York pour rejoindre en courant Los Angeles, sur la côte Ouest des États-Unis. Après une étape de liaison en voiture, il repartira de Vancouver, à destination de Halifax sur la côte Est du Canada. Un run trip de près de 12 000 kilomètres, qu’il tentera de réaliser en un minimum de temps.

Patrick deviendra ainsi le premier coureur à réaliser une double traversée du continent nord-américain, établissant une marque de référence dans le monde de la course longue distance. Même s’il est déjà soutenu par de fidèles soutiens. Nnotamment la marque française de trail running Hoka One One. En même temps, Patrick c’est un bon client. Nombre de paires de running estimées pour son défi ? Une quinzaine !

Patrick-malandain-U.S-we-can

PATRICK MALANDAIN : UNE SOIF INSATIABLE DE NOUVEAUX DÉFIS ET DE DÉPASSEMENT DE SOI

Patrick Malandain a commencé à courir à l’âge de 30 ans. Dix ans plus tard, il achève son premier marathon, et commence alors à s’intéresser aux courses ultra. C’est en 2006 qu’il participe à sa première épreuve de 24 heures. Un déclic. En 2007, Patrick relie Le Havre à Agen, soit 740 kilomètres, en 13 jours. Cette expérience marquera le début de ce qu’il appelle sa « deuxième vie de coureur ». Une vie faites de nouveaux défis toujours plus extrêmes.

C’est une équipe minimaliste, expérimentée et surtout familiale qui entoure Patrick Malandain lors de ses exploits. Depuis 2007, il peut compter sur le soutien indéfectible de son épouse Fabienne. Elle prépare les courses et se charge de la logisitique une fois sur le terrain. Un travail de l’ombre mais un travail essentiel. L’équipe est complétée par Mathurin qui est en charge de la communication.

Depuis Patrick Malandain enchaîne les défis fous :

    • 2009 : Première course transcontinentale, en parcourant les 3 230 kilomètres qui séparent Le Havre d’Istanbul en 53 jours.

    • 2011 : TransAmerica, entre Los Angeles et New York, qu’il terminera en deuxième position, avec une moyenne de 73 kilomètres parcourus par jour, malgré un bassin fracturé.

    • 2012 : il court les 1 000 kilomètres de France en 8 jours, soit 115 kilomètres par jour. Patrick décide alors qu’il est temps d’aller explorer d’autres continents et de tenter de nouveaux records.

    • 2013 : Traversée de l’Australie, entre Sydney et Perth, soit 3 861 kilomètres, en 38 jours. Et bat ainsi le record précédent de 5 jours.

    • 2014 : il devient recordman des 1 000 kilomètres de France (avec une moyenne de 123 kilomètres par jour).

    • 2016 : Devenir le premier homme capable de courir 100 kilomètres par jour pendant 100 jours. Il terminera finalement sa course de 10 000 kilomètres en 99 jours.

«Ce qui me plaît, ce n’est pas tant la course que la réalisation d’un projet, explique-t-il. Avoir la volonté de se dépasser, se lancer de nouveaux défis et s’obliger à les réussir. »