Encore un doux rêve il y a quelques décennies, courir un marathon en moins de 2 heures est maintenant un objectif. Les limites humaines sont sans cesse repoussées par des connaissances plus pointues en matière de nutrition, de récupération ou de génétique. Mais est-ce que ça suffit ?

La vitesse pure est aussi impactée par des centaines de variables. Comment ne pas parler de l’équipement ? Et donc des chaussures de running ?

Il se mène une vraie bataille entre deux géants de l’équipement sportif pour être la marque associée au premier coureur qui passera sous la barre symbolique des 2 heures. Les 2 géants sont Nike et Adidas bien entendu. On vous présente un tour d’horizon des chaussures que ces deux mastodontes de l’industrie sportive sortiront en 2017. Une seule certitude, tous les passionnés de marathon auront le regard tourné vers Monza le samedi 6 septembre (maintenant t’es obligé de lire tout l’article). À vos marques, prêt …

ZOOM VAPORFLY ELITE DE NIKE, UNE FORMULE 1

Les records sont faits pour être battus. Nul doute que chez Nike on a pensé à cette phrase quand on a imaginé et dessiné la Zoom Vaporfly Elite. Même quand il est impensable, un record fini toujours par être battu. Alors le marathon en moins de 2 heures n’y échappera pas. Mais les avis des spécialistes sont bien différents.

Pour Haile Gebreselassie, il faudra encore attendre 20 ou 25 ans pour voir cette performance arriver. Un calendrier qui ne plaît sûrement pas du côté de chez Nike. Une marque toujours en quête d’innovation qui a fait du projet « Breaking2 », le fil rouge qui amène à la sortie de la dernière pépite de leur gamme running : la Zoom Vaporfly Elite.

Chez Nike, on parle même de mission. Alors rien ne sera laissé au hasard. Depuis 3 ans, la section recherche et développement ne travaille que dans cette optique. Et aujourd’hui la marque à la virgule affirme avoir développé la chaussure capable de le faire. Marketing ou réalité ? La chaussure ne sera sur le marché qu’en Juin donc nous devrons nous contenter des informations que nous donne Nike.

NIKE, ROI DU MARATHON OU ROI DU BUZZ ?

Ce concentré de travail et de technologie est chiffré. Un résultat qui pourrait nous faire courir 4% plus vite (Ne nous demandez pas la feuille de calcul des ingénieurs). Alors, ils ont mis quoi dans cette chaussure magique ? Des éléments de conception toujours plus pointus. Une chaussure ultra légère tout d’abord. Une chaussure à peine plus lourde que la dernière pointe olympique de chez Nike. Une semelle légère avec une mousse épaisse incrustée d’une plaque de fibre de carbone qui garantit un rebond performant.

Premier élément de réponse le 6 mai au soir. Sur le circuit automobile de Monza en Italie, Kipchoge, sera la seule véritable chance de Nike de réaliser l’exploit monumental de courir le marathon en moins de 2h. Le coureur kényan est dans une forme olympique est la boucle de 2,4 km, d’ordinaire réservée au Formule 1, offrira des conditions idéales de vitesse et d’endurance. Un record qui, aussi historique soit-il, ne serait pas homologué. Mais le buzz est déjà là. Le monde du marathon ne parle que de ça. C’est donc déjà une victoire pour Nike, qui monopolise l’espace médiatique.

Mais Nike, le géant américain, n’est pas seul. Loin de là ! Adidas est tout aussi innovant et avide de record.

ADIDAS – ADIZERO SUB2, LE SÉRIEUX OUTSIDER

La course pour franchir la barre des 2 heures sur le marathon est lancé. Et Adidas ne veut laisser que des miettes à son concurrent direct. Alors pour ça il faut innover et communiquer. Toujours et tout le temps. Il faut dire qu’Adidas Running a un joli palmarès. Depuis 10 ans, Adidas est l’équipementier des recordmans du marathon. Haile Gebreselassie et Dennis Kimetto pour ne citer qu’eux. On vous replace le contexte : Dennis Kimetto est le recordman actuel du meilleur chrono sur un marathon. Un temps dingue de 2h02’57 lors du Marathon de Berlin en Septembre 2014. A l’époque, le Kenyan porte les Adizero Adios Boost 2.

C’est à l’occasion du Marathon de Tokyo que la marque aux 3 bandes a lancé officiellement la chaussure de running Adizero Sub2. Un coup marketing bien vu avec la collaboration du coureur kenyan Wilson Kipsang. Ce modèle est le fruit de plusieurs années d’un travail acharné et de multiples tests sur des matériaux et des surfaces différentes.

Première innovation : La technologie Boost Light, une version nettement plus légère et dynamique que la version Techno Boost. Une technologie développée en collaboration avec le leader mondial de la chimie BASF (on connaît pas mais ça en jette). Adidas a aussi repensé la semelle extérieure. Une nouvelle version assurant une adhérence maximale sans jamais perdre d’énergie au rebond. Pour ne pas s’arrêter là, chez Adidas on a aussi travaillé sur un mesh garantissant maintien et confort. Le cahier des charges n’est enfin rempli que si l’on parle du régime imposé à la Adizero Sub2. 100 grammes de moins sur la balance. Pour une chaussure de running plus légère que jamais.

La technologie Boost Light change la donne selon Kipsang (Version relativement classique pour un coureur sponsorisé par Adidas). Maintenant, plus de bla bla possible. Il n’y aura qu’une vérité : les chronos (et les champions) Il faudra patienter jusqu’à la fin d’année 2017 pour porter cette petite merveille de chaussure. En attendant sa sortie vous pouvez toujours vous faire plaisir avec la Adizero Adios 3, une magnifique chaussure de running.

À la rédaction, franchir la barre des 2 heures semble une utopie. Mais ce défi est fascinant. L’être humain est capable de tout. Alors en 2017 … ou en 2030, nous espérons être là pour commenter un moment unique dans l’histoire du sport. Si vous êtes kenyan (ou un bordelais de 30 ans) et que vous nous lisez, vous devrez faire un choix entre ces deux excellentes chaussures de running.

Pour le moment, un léger avantage Adidas qui continue d’équiper les meilleurs de la discipline. Mais nous faisons entièrement confiance à Nike pour redoubler d’efforts et d’inventivité pour reprendre la main dans ce duel. Mais peu importe votre choix.. Nul doute que vous irez plus loin et plus vite avec ces deux merveilles aux pieds.