Il est temps de partir à l’aventure. Une nature impatiente qui n’attend que toi. Mais es-tu sûr de pouvoir atteindre ton but sans te perdre toutes les 10 minutes. Il est essentiel de connaître quelques rudiments en orientation, lecture de cartes, prévision d’itinéraires. Pas question de compter sur cet ami qui se dit « très bon en orientation » mais qui est une buse en réalité. Dans le numéro 2 de notre série « Copain des bois 2.0 », nous nous intéressons à l’orientation. On te rassure de suite, ce n’est pas inné ! Mais une règle s’impose : n’oublie jamais une carte ou une boussole quand tu sors, même pour la journée.

La boussole Silva 4 Militaire, une valeur sûre

CHERCHER LE NORD AVEC SA BOUSSOLE

La boussole c’est l’instrument totalement indispensable pour tous les baroudeurs. On peut être tenté de la fabriquer nous-mêmes. Un conseil : acheter en une. On trouve facilement des boussoles fiables pour une poignée d’euros. L’essentiel reste l’aiguille aimantée. Son but dans la vie : vous indiquer le Nord quoi qu’il arrive. Vous ne le savez pas encore mais cette petite aiguille peut vous sauver la vie un jour.

PAS DE BOUSSOLE ? TU PEUX TOUJOURS UTILISER UNE MONTRE

Ta boussole est perdue ou tout simplement cassée après une chute de 70 m dans un ravin ? Pas d’inquiétude ! Tu peux très bien la remplacer avec une montre. C’est assez simple. Il faut régler sa montre à l’heure solaire. 2 heures de moins en été et 1 heure en hiver. Mettez votre montre à plat avec la petite aiguille tournée vers le soleil. Mais un dessin vaut mieux que des mots en l’occurence.

Votre future montre

COMMENT S’ORIENTER LA NUIT ?

« Il va faire tout noir ! ». Le soleil c’est bien beau mais je fais comment moi quand il fait nuit ? Ton salut passera par une belle lune. Il faudra tenir compte des indications suivantes : « Retard » de la lune sur le soleil. Premier quartier 6 heures. Pleine lune 12 heures et dernier quartier 18 heures.

S’il est 21 heures (heure solaire) et que tu vois la lune dans son premier quartier, cela signifie que le soleil était à 15 heures là où se trouve maintenant la lune. Tu peux donc trouver le Nord comme s’il s’agissait du soleil de 15 heures. C’est pas très clair ? Pas d’inquiétude, nous aussi l’ampoule a mis du temps à s’allumer.

La solution la plus simple reste de lever la tête vers les étoiles. Un ciel bien étoilé vous permettra de facilement trouver la direction du Nord, à condition de savoir reconnaître l’étoile polaire. « Facile c’est l’étoile qui brille le plus ». FAUX ! Tu commences par repérer la Grande Ourse, aussi appelée la « clé du ciel ». Tu lèves les yeux et tu trouves l’extrémité de cette figure. Il faut alors prolonger la distance entre ces deux étoiles par 5 fois dans la même direction. Tu finiras forcément par tomber sur l’étoile polaire. Ceci vaut pour l’hémisphère septentrional. 

Nous savons très bien que maintenant nos smartphones bourrés de technologies, plus ou moins utiles, nous offrent la possibilité de retrouver notre chemin un peu partout et que des boussoles sont dorénavant accessibles sur vos portables. Mais avec cet article, on cherche aussi à revenir aux sources de l’orientation. Une vie sauvage qui n’a que faire de votre portable qui n’a plus de batteries ou d’un smartphone avec un écran cassé ! Avec une boussole, une carte et quelques notions d’orientation, aucune chance que l’on retrouve votre corps dévorés par les loups (quoique …).